18 août 2016

Je veux voir un indien

Sujets d'écriture ? Euh là ce matin, c'est un peu l'overdose. Attends, je suis en train de lire un livre de Jim Harrison. je ne connaissais pas... Bon, ça va, fait pas ta star, tu vas me rappeler les buveuses de thé de l'atelier d'écriture. Ce mec me donne envie d'écrire, tu peux pas savoir. Du coup, j'ai écrit, et ça m'a fait ce que me disait mon prof, j'en ai rempli 20 pages, et je me suis perdu dans le désert. Tu me diras, si je croise des indiens, ça me fera un matériau du diable, bref. Oh et puis après tout, si ça m'a fait du... [Lire la suite]
Posté par sentier à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 août 2016

Turlupine

Bon, grand classique, je me lève ce matin, 3h30, et je me dis chouette, superbe espace temps pour écrire. Attends, je sens une petite faim, je reviens... Faudrait pas que la fringale me choppe en route, ça me couperait dans mon élan. Oh et puis ce coussin mal calé, attends je remets ça d'équerre, là c'est bon, on y go. Faut quand même être un peu cinglé non, consacrer son passe temps à des trucs que personne ne lit. Là, j'ai un troisième bouquin prêt à sortir. Même pas pressé, quand je vois ce que ça a donné pour les deux autres. Le... [Lire la suite]
Posté par sentier à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2016

Miroir

Il est bien périlleux d'être un chercheur de vérité, d'être à ce point attiré par la clairvoyance. On finit par en devenir un miroir dans laquel l'autre vient contempler ses errements, ses doutes, parfois sa bassesse, par moment sa médiocrité. Il ne sort pas indemne de cette expérience et sa première et souvent dernière réaction est de vouloir te le faire payer. Inlassablement le temps passe et tu ne peux que subir l'abandon de tous ces gens qui s'écartent de ta route, te laissant seul. Il ne te reste plus qu'à continuer de marcher... [Lire la suite]
Posté par sentier à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 août 2016

Pute

Elle chahutait avec l'enfant sur le canapé. L'ambiance un temps sucrée, puis rouge vif, était en train de tourner vinaigre. Le jeu allait trop loin, l'homme le savait. L'enfant était son fils, il le savait capable de ces moments d'humeur qui le conduisait à l'agression verbale suivie d'une bouderie qu'il pouvait faire durer des heures. Soudain l'enfant se leva d'un bond, traita la femme de sale pute et partit s'enfermer dans sa chambre. C'était écrit, réglé comme du papier à musique, l'homme avait vu les choses venir de très loin, il... [Lire la suite]
Posté par sentier à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2016

Cuisine

D'un regard tranchant, elle lui fendit la poitrine, dans laquelle le feu avait déjà fait ses ravages. Puis elle lui ota délicatement le coeur pour le faire revenir dans une huile parfumée, prêt à fondre, entouré de découpes d'oignons blondis. Elle était désormais dans ses entrailles, à parcourir ses tripes qu'elle remuait avec délectation. De sa main saupoudrée d'épices chaudes et sucrées, elle remontait maintenant le long de son échine sur laquelle elle fit tomber quelques gouttes de citron pour raffermir la chair. Satisfaite de la... [Lire la suite]
Posté par sentier à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2016

Sorcier ou paumé

On s'était trouvé ce qui n'était déjà pas rien par les temps qui courent, mais ils nous manquait l'épreuve du temps justement. J'étais serein, juste cette sourde crainte de représenter autant pour lui, une sorte de messie qu'il attendait depuis longtemps. Le temps lui permettrait sans doute de me reconsidérer, comme un simple humain. J'aime cette maxime: "Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Je fais de mon mieux !". Ce n'est pas de la modestie, juste du bon sens... Je suis allé le voir pendant quatre jours, quatre jours entiers de ma... [Lire la suite]
Posté par sentier à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

29 juillet 2016

Dans les fils

L’araignée se promène, elle capte l’attention de ses longues jambes frêles, ne donne pas l’impression d’avoir en tête une direction particulière. D’ailleurs la voilà de ses multiples pattes, s’activant en cuisine, te sommant sommelier d’un soir d’ouvrir un doux breuvage préparateur, répondant au téléphone, glissant ici ou là quelques questions portant sur le fond de tes entrailles dont elle feint d’ignorer le goût. Un de ses poils soyeux glisse sur ton épaule. Tu as bien ressenti une légère piqure, comprenant un peu tard que c’est... [Lire la suite]
Posté par sentier à 08:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juillet 2016

Prends soin de toi

Alors oui bien sûr, elle vient de subir une opération qui l'a un peu chamboulée. Alors oui, elle a un boulot dévorant dans le social, elle est fatiguée, déstabilisée.  Je l'ai appelée pour un problème de boite mail, voir si elle pouvait se connecter depuis son ordinateur, simple petit service, "si tu n'y arrive pas t'inquiètes pas, c'est pas grave". "Ouh la moi tu sais les ordinateurs...". D'ailleurs, au bout de vingt secondes, ça se confirme, je vois qu'elle y comprend que dalle, "t'inquiètes pas grave" redis-je. Et là la... [Lire la suite]
Posté par sentier à 06:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 juillet 2016

Ma reine

Il pleut sur la Provence... Paradoxe, j'en suis presque soulagé, au plus profond de mon lit réfugié. Au bout de ces quatre ans, troubadour solitaire, encore sûr de pouvoir promener mes pas et mes yeux sur d'infinis mystères, toujours et encore prêt je le croyais pour le tour de la terre, j'ai mis un genou à terre, non, plutôt les deux devant ma belle, prêt pour le châtiment, la rédition, la rédemption, le pardon et l'errance où me conduit la passion où je sucomberai de la moindre goutte de ses subtiles poisons. Oubli un instant des... [Lire la suite]
Posté par sentier à 11:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
19 juillet 2016

Nice

Nice... là où tout aura peut-être commencé... Même toi qui habite à l'autre bout de la planète, tu n'as pas échappé à ces images terribles et surutilisées de l'attentat de Nice, une des plus belles villes du monde selon les dires. Jusqu'à présent, en France, les drames occasionnés par le terrorisme avaient échappé à toute polémique politique pour laisser place au recueillement et au respect des morts. Oui, le Président de la République, très commémoratif à ses heures en profitait politiquement, quel président de n'importe quel pays... [Lire la suite]
Posté par sentier à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,