sentier de petite randonnée

25 février 2017

J'ai détartré la cafetière

Ce matin, j’ai détartré ma cafetière, au vinaigre blanc, bon on s’en fout du vinaigre blanc. Le détartrage de cafetière, c’est un truc qu’il faudrait faire régulièrement, et qu’on ne fait pas. Pourquoi ? Parce que quand on arrive devant la cafetière, on est pressé d’avoir son café, alors on en fait, même si on sait qu’à la longue, on va finir par ne plus pouvoir s’en faire. C’est con. Mais c’est comme ça. Le truc, c’est que pendant que ma cafetière se détartrait, au vinaigre blanc, ah oui c’est vrai on s’en fout du vinaigre... [Lire la suite]
Posté par sentier à 11:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

28 janvier 2017

Retour dans le brouillard

Eh bien voilà, finalement c'est ce banal 27 janvier 2017 qui fera date. La dispute d'hier soir a broyé les dernières miettes d'espoir de bonheur. Passons sur le fait que l'après-midi, je lui ai monté des meubles en kit commandés sur internet. Juste ce ressenti tenace d'être en tant qu'homme un personnage "utile" matériellement qui se doit d'être au service de sa belle. Ne jamais être désagréable dans les moment où elle demande un service, toujours cette sensation désagréable de stratégie.      Plus tard nous voilà chez... [Lire la suite]
Posté par sentier à 09:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2017

Les bras trop lourds

L'homme qui avait les bras trop lourds. Au final, qu'as-tu vraiment vécu avec cet homme. Te souviens-tu de tous les "c'est trop lourd", "tu m'écrases", "oh mais tu'm fais mal", "oh mais tu piques", "laisse-moi encore dormir", "il fait trop chaud", "trop froid", "pas tout le temps", "pas tous les jours", "pas besoin de... pas une obligation de ...", plus récemment des baisers "superficiels", sans passion, et pour finir des rapports qui n'étaient que des actes, sans déchainement, sans envolée, sans lyrisme, lyrisme que tu avais le don... [Lire la suite]
Posté par sentier à 08:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 janvier 2017

partie d'échec

Toute la question est de savoir si une relation amoureuse peut prendre des allures de jeu d’échec puisqu’on s’oriente vraisemblablement dans cette voie. Il faudrait commencer par savoir ce qu’est une relation amoureuse, exercice pas simple et peut-être insoluble. Rester simple ? Essayons. Pour moi, c’en est bien une, la rencontre, magique, adolescente, coup de foudre explosif, départ, aventure, inconnue. La suite, deux personnages qui progressivement se dévoilent et laissent apparaître l’impossibilité qu’ils puissent... [Lire la suite]
Posté par sentier à 04:53 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 décembre 2016

la guerre de 14

Il nous est arrivé (souvent !) de pas mal nous friter. Je ne sais pas ce que viennent faire les frites là-dedans. Peut-être l'huile qui bouillonne...? Alors, dans ces instants, chacun sa stratégie. A moi "l'analyse psychologique", un peu comme dans Astérix, "la zizanie", avec la "guerre psychologique", mais sans gourdin ! j'adore...! (Astérix, pas la guerre !) Madame, elle, n'est pas en reste. Son truc ? "La guerre de 14". Kesako ? ça consiste à ressortir de terre tout ce qui dans le passé lui a posé problème, des situations, des... [Lire la suite]
Posté par sentier à 14:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2016

postado

 Les ados, pas simple, comme par exemple l’ado, qui reste ado ? J’en ai un, chouette... Mais ne nous égarons pas. Today, c’est le « post ado » qui m’inspire. J’en ai deux dans la ligne de mire là. Donc, OK, maintenant ado, ça suffit, c’est qu’on bosse nous maintenant, alors maintenant faut arrêter de nous prendre pour des mômes. OK OK !! Appelons la première Pénélope, grandes études, milieu un peu intello, la fierté de ses deux parents, notre fifille bien sage. La fifille se positionne comme très intelligente... [Lire la suite]
Posté par sentier à 07:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 décembre 2016

politic famille

Une histoire d'amour pourrait-elle se raconter comme une enquête policière. Les "choses de ma vie" m'ont amené à penser que oui. Une histoire de famille peut-elle devenir "politique" ? Complètement ! Il y a deux ans, le père décède. Il aurait bien voulu que "la suite" soit clarifiée de son vivant. Pour cela, il a "fait le job", questionné ses trois enfants. Je lui ai toujours répondu franchement: non, je ne souhaitais rien gardé. Les deux autres sont restés évasifs. "Ne t'inquiètes pas, profite de ta vie, de ta maison, il sera bien... [Lire la suite]
Posté par sentier à 03:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 novembre 2016

doudou

Dernier message posté sur ce "dark blog", "the dark side of the blog", blog auquel je confie ce que je ne veux, ne peux, n'ose dire à personne. Ridicule ? Bof... Vouloir rester moi-même en dehors des codes et des modes me plonge déjà pas mal dans l'ermitage, alors, disons que je ne veux pas agraver mon cas. Côté coeur, je suis bien parvenu à garder, ou à rester, avec ma belle, mais cette histoire d'amour ne sera jamais sous le signe d'un long fleuve tranquille. Après les soubresauts de cet été, où je me suis retrouvé à faire partie... [Lire la suite]
Posté par sentier à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 août 2016

A

Peut-on raconter une histoire d’amour comme une enquête policière ? Incongru… Et pourtant l’exercice devrait se révéler payant. Tentons l’expérience. Quelques jours avant le 6 juillet, A envoie quelques textos à G depuis la maison de Q, homme très riche vivant dans une somptueuse maison. A est l’ex de G qui a préféré la quitter craignant que A finisse par le rendre fou. Elle a rencontré Q sur un site et termine sa troisième semaine chez lui. Les textos qu’elle envoie à G disent qu’elle s’ennuie et lui demande de pouvoir lui... [Lire la suite]
Posté par sentier à 18:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2016

W

Dans la famille Z, je voudrais la mère. Jouer à ce jeu d’enfance avec cette famille est tout à fait possible puisqu’il n’y a aujourd’hui plus qu’une famille Z avec, grands parents, parents et enfants, point. La mère, dont on parle ici est née dans une famille de petite bourgeoisie d’X. Elle est la petite dernière un peu en décalé derrière ses trois frères. Sa mère était une femme de caractère, ce qui s’est avéré insuffisant à une époque où l’égalité homme femme n’était pas encore d’actualité, pour exiger la fidélité de son mari. Les... [Lire la suite]
Posté par sentier à 21:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2016

Le jour où

Le jour où tout a commencé Ce matin, selon le rituel habituel, je me réveille de très bonne heure. Je tente quelques minutes de rester au lit, ou bien de me remettre à la lecture de mon livre, mais je sais que cet effort très homéopathique ne donnera pas de résultat. Le rituel un peu mortel est fait de café et de cigarette sur lequel j’ai déjà beaucoup écrit, entre la symbiose entre ces deux éléments et la synchronisation dans leur consommation simultanée. Te revoilà toujours et encore, satané besoin d’écrire. Je n’ai pas pu tenir... [Lire la suite]
Posté par sentier à 20:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
30 août 2016

Je déciderai

Ce matin, en revenant de mon café matinal, je me suis changé. J'ai enlevé mes tongues, chaussé mes baskets, et je suis parti au boulot. C'était la rentrée. Je relis un peu les textes de cet été. J'étais un explorateur, dans une histoire amoureuse, tortueuse, torturée. Elle avait fini par redonner signe de vie, depuis chez cet homme, très riche, où elle avait attéri dans sa quête d'un homme, dans sa quête de n'être jamais seule. Elle était passée. Elle ne savait plus. J'avais craqué, comme si j'allais mourir de la voir disparaître à... [Lire la suite]
Posté par sentier à 00:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 août 2016

C'est où ?

Dans ma petite ville d'adoption, il y a un groupe sur fbk pour échanger sur les attraits de notre cher espace de vie. Ca permet d'être informé de ce qui passe un peu dans et autour du patelin. Pratique vu que j'achète jamais le journal local. Et les affiches, c'est marrant, je les lis, presque soulagé quand c'est un truc déjà passé ou que ça n'a pas d'intérêt pour moi. Les rares fois où je me dis, "Tiens, ouais, ah ouais!", des trucs comme ça quoi, et bien je ne note rien et j'oublie. A mon avis, que des actes manqués pour me... [Lire la suite]
Posté par sentier à 12:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

Sur mon nuage

Oh mon amour... Là c'est l'heure où je devrais penser à aller me recoucher, ça fait 2 heures que j'écris déjà. En même temps, je mets les bouchées doubles car quand j'aurais retrouvé tes bras, je vais arrêter d'être ce dingue qui se lève à 3 heures du mat pour écrire. T'as raison, un sacré "tue l'amour" ce truc là, et je n'ai vraiment pas envie de te perdre ! Le cou du blog anonyme où j'écris tel un parfait inconnu, c'est pas mal en fin de compte, je me défoule, et je ne prends la tête à personne !! En même temps, je vois, quand je... [Lire la suite]
Posté par sentier à 07:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 août 2016

Je veux voir un indien

Sujets d'écriture ? Euh là ce matin, c'est un peu l'overdose. Attends, je suis en train de lire un livre de Jim Harrison. je ne connaissais pas... Bon, ça va, fait pas ta star, tu vas me rappeler les buveuses de thé de l'atelier d'écriture. Ce mec me donne envie d'écrire, tu peux pas savoir. Du coup, j'ai écrit, et ça m'a fait ce que me disait mon prof, j'en ai rempli 20 pages, et je me suis perdu dans le désert. Tu me diras, si je croise des indiens, ça me fera un matériau du diable, bref. Oh et puis après tout, si ça m'a fait du... [Lire la suite]
Posté par sentier à 05:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
18 août 2016

Turlupine

Bon, grand classique, je me lève ce matin, 3h30, et je me dis chouette, superbe espace temps pour écrire. Attends, je sens une petite faim, je reviens... Faudrait pas que la fringale me choppe en route, ça me couperait dans mon élan. Oh et puis ce coussin mal calé, attends je remets ça d'équerre, là c'est bon, on y go. Faut quand même être un peu cinglé non, consacrer son passe temps à des trucs que personne ne lit. Là, j'ai un troisième bouquin prêt à sortir. Même pas pressé, quand je vois ce que ça a donné pour les deux autres. Le... [Lire la suite]
Posté par sentier à 05:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 août 2016

Miroir

Il est bien périlleux d'être un chercheur de vérité, d'être à ce point attiré par la clairvoyance. On finit par en devenir un miroir dans laquel l'autre vient contempler ses errements, ses doutes, parfois sa bassesse, par moment sa médiocrité. Il ne sort pas indemne de cette expérience et sa première et souvent dernière réaction est de vouloir te le faire payer. Inlassablement le temps passe et tu ne peux que subir l'abandon de tous ces gens qui s'écartent de ta route, te laissant seul. Il ne te reste plus qu'à continuer de marcher... [Lire la suite]
Posté par sentier à 08:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 août 2016

Pute

Elle chahutait avec l'enfant sur le canapé. L'ambiance un temps sucrée, puis rouge vif, était en train de tourner vinaigre. Le jeu allait trop loin, l'homme le savait. L'enfant était son fils, il le savait capable de ces moments d'humeur qui le conduisait à l'agression verbale suivie d'une bouderie qu'il pouvait faire durer des heures. Soudain l'enfant se leva d'un bond, traita la femme de sale pute et partit s'enfermer dans sa chambre. C'était écrit, réglé comme du papier à musique, l'homme avait vu les choses venir de très loin, il... [Lire la suite]
Posté par sentier à 06:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 août 2016

Cuisine

D'un regard tranchant, elle lui fendit la poitrine, dans laquelle le feu avait déjà fait ses ravages. Puis elle lui ota délicatement le coeur pour le faire revenir dans une huile parfumée, prêt à fondre, entouré de découpes d'oignons blondis. Elle était désormais dans ses entrailles, à parcourir ses tripes qu'elle remuait avec délectation. De sa main saupoudrée d'épices chaudes et sucrées, elle remontait maintenant le long de son échine sur laquelle elle fit tomber quelques gouttes de citron pour raffermir la chair. Satisfaite de la... [Lire la suite]
Posté par sentier à 07:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 août 2016

Sorcier ou paumé

On s'était trouvé ce qui n'était déjà pas rien par les temps qui courent, mais ils nous manquait l'épreuve du temps justement. J'étais serein, juste cette sourde crainte de représenter autant pour lui, une sorte de messie qu'il attendait depuis longtemps. Le temps lui permettrait sans doute de me reconsidérer, comme un simple humain. J'aime cette maxime: "Qu'est-ce que tu fais dans la vie ? Je fais de mon mieux !". Ce n'est pas de la modestie, juste du bon sens... Je suis allé le voir pendant quatre jours, quatre jours entiers de ma... [Lire la suite]
Posté par sentier à 23:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,