Oh mon amour... Là c'est l'heure où je devrais penser à aller me recoucher, ça fait 2 heures que j'écris déjà. En même temps, je mets les bouchées doubles car quand j'aurais retrouvé tes bras, je vais arrêter d'être ce dingue qui se lève à 3 heures du mat pour écrire. T'as raison, un sacré "tue l'amour" ce truc là, et je n'ai vraiment pas envie de te perdre !

Le cou du blog anonyme où j'écris tel un parfait inconnu, c'est pas mal en fin de compte, je me défoule, et je ne prends la tête à personne !!

En même temps, je vois, quand je me balade sur les "journaux intimes", qu'il y a très peu de gens qui parlent d'amour, ou alors juste en toile de fond, les gens ne parlent plus d'amour aujourd'hui, j'adore les histoires d'amour.

La première chose que je me suis dit ce matin en me levant, c'est que je t'aime. Oh, je veux bien aller voir Marseille avec le petit merdeux, mais s'il pouvait se lever un peu trop tard...

Tu sais, on a passé beaucoup de temps à se livrer bataille. En fait, c'est pas compliqué, je voudrais te dire que cette bataille, tu l'a gagnée. Oh, je suis comme tout le monde, je n'aime pas perdre, mais j'aime tellement me perdre dans tes bras, je suis un vaincu heureux !

Bon, allez, dodo, je suis sur mon petit nuage. La pluie ne me fais pas peur je me veux bien milliers de gouttes qui tombent sur toi. Je t'aime.

femme-sur-la-route-avec-sa-valise-6139235